La Belle au bois dormant à Paris : féerie du conte et de la danse

La Belle au bois dormant à Paris : si vous séjournez à l’Hotel Marais Bastille, vous sera à deux pas de l’Opéra Bastille où se donnera, du 4 décembre 2013 au 4 janvier 2014, le ballet de « La Belle au bois dormant » dans une chorégraphie de Rudolf Noureev. L’occasion est rêvée pour voir un spectacle de toute beauté où la splendeur de la danse est mise au service du merveilleux du conte.

La Belle au Bois Dormant - Opera Bastille - Tourist office Paris - Photographe Marc Bertrand

Opéra Bastille - Tourist office Paris - Photographe Marc Bertrand

La Belle au bois dormant à Paris Bastille : conte des contes, ballet des ballets

Créé le 15 janvier 1890 au Théâtre Mariinsky par Marius Petipa et Tchaïkovski, ce « ballet féerie » mêle le conte originel de Perrault et la version des frères Grimm. Le prologue montre le baptême de la princesse Aurore auquel son père, le roi Florestan XIV, a convié toutes les fées du royaume pour combler de dons la princesse. Arrive alors la fée Carabosse qui prédit que la princesse se piquera le doigt et en mourra. La fée des Lilas atténue la malédiction : la princesse sera plongée durant cent ans dans un profond sommeil, dont elle sera tirée par le baiser d’un prince. On retrouve, cent ans plus tard, le Prince Désiré qui réveille Aurore d’un baiser d’amour et la demande en mariage. Le mariage donne lieu à une fête de toute splendeur, où sont conviées les fées et autres personnages issus des contes comme le Chat botté et Cendrillon. Le ballet se clôt par l’apothéose des deux héros divinisés. La chorégraphie de Petipa alterne grands ensembles fastueux, solos virtuoses et pas de deux d’une grande poésie, faits pour exprimer l’amour naissant.

La chorégraphie de Noureev

En 1989, Rudolf Noureev choisit de remonter le ballet pour l’Opéra de Paris, en suivant de près la chorégraphie originelle de Petipa afin que tout concourt à l’émerveillement : la somptuosité des costumes et des décors inspirés par un XVIIe siècle de rêve, le merveilleux du conte de fées qui fait s’affronter les pouvoirs magiques de la fée des Lilas et les maléfices de Carabosse, la virtuosité de la danse, où alternent fastueuses scènes d’ensemble et pas de deux d’une grande beauté plastique. Les décors d’Ezio Frigerio et de Franca Squarciapino qui jouent des ors et des ornements du Grand Siècle, et créent de fausses perspectives et des architectures à l’antique, ajoutent encore à la splendeur de ce monde.

Profitez d’un séjour à l’Hotel Marais Bastille pour aller voir la Belle au bois dormant, ce ballet féerie

A l’Hôtel Marais Bastille, établissement tout-confort au design épuré situé au 36 boulevard Richard Lenoir, vous serez à deux pas de l’Opéra. Quelques minutes à peine vous suffiront donc pour rejoindre la place de la Bastille et pénétrer dans ce monde du merveilleux, où les fées favorisent les amours des princes.

 


Hôtel Marais Bastille, un hôtel Design 3 étoiles au cœur de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>